“Nous aurons toujours Cinézine.” Casablanca

Votre recherche

Oscars 2016

Article vu 991 fois

Plus d'une semaine s'est passée depuis la cérémonie des Golden Globes, qui aura vu la consécration du très attendu The Revenant (3 récompenses). Souvent considérée comme une répétition officieuse des Oscars, les résultats concordent souvent. Bien trop, peut-être. Mais j'aime à penser que cette année sera différente et que nous assisterons à quelques surprises, qui trancheront avec le relatif manque de diversité de ce cru 2016. Mes pronostics !

(à savoir que ne sont citées ici que les catégories dites majeures)

Meilleur film

Même s'il semble évident que le dernier long-métrage d'Iñárritu est le grandissime favori de cette cérémonie, je pense réellement que Spotlight a les qualités requises pour l'emporter : une thématique choc, un casting plutôt sexy sur le papier, un réalisateur prometteur (The Visitor, The Station Agent) . Tous les ingrédients sont ici réunis. Qui plus est, la possibilité d'avoir affaire une œuvre au moins aussi poignante que The Revenant fut confirmée par la puissance émanant des premières bandes-annonces. Reste à savoir s'il aura autant marqué l'Amérique que ce dernier...

Mon trio gagnant : Spotlight, The Revenant, Room

spotlight

Spotlight - Tom McCarthy (2016)

Meilleur réalisateur

Déjà primé aux Golden Globes, le réalisateur mexicain ne devrait pas avoir trop de difficultés à confirmer lors de cette 88e cérémonie des Oscars. Et c'est pour ma part amplement mérité, tant le travail fourni lors du tournage fut dantesque. Ce n'est pas pour rien si l'on compare déjà The Revenant à des monuments tels que Fitzcarraldo ou Apocalypse Now... Aucune surprise possible, donc.

Mon trio gagnant : Alejandro González Iñárritu (The Revenant), George Miller (Mad Max: Fury Road), Lenny Abrahamson (Room)

inarritu_di_caprio

Iñárritu et Di Caprio sur le tournage de The Revenant (2016)

Meilleur acteur

Consacré en 2015 pour son énormissime interprétation de Stephen Hawking dans Une merveilleuse histoire du temps, je pense honnêtement qu'Eddie Redmayne est à même de réitérer son exploit et d'ainsi renvoyer Leonardo DiCaprio à ses études, une fois de plus. Mais attention, ce dernier vient de remporter le Golden Globe du meilleur acteur dans un film dramatique... comme Redmayne l'an passé. Serré.

Mon trio gagnant : Eddie Redmayne (The Danish Girl), Leonardo DiCaprio (The Revenant), Michael Fassbender (Steve Jobs)

eddie_redmayne

Eddie Redmayne dans The Danish Girl (2016)

Meilleur actrice

L'année 2013 fut celle de la consécration pour Brie Larson, dont la performance remarquée dans States of Grace lui aura valu moult louanges. 2016 sera, sans surprise, celle de la confirmation : un Golden Globe déjà en poche, L'Oscar lui tend les bras. Et bien que mon adoration pour Cate Blanchett aurait du chambouler mes pronostics, je reste lucide quant à l'évidente victoire de la jeune américaine.

Mon trio gagnant : Brie Larson (Room), Cate Blanchett (Carol), Jennifer Lawrence (Joy)

brie_larson

Brie Larson dans Room (2016)

Meilleur acteur dans un second rôle

Tom Hardy, indéniablement. Certes, le vétéran Stallone a remporté le Golden Globe pour son émouvant passage de relais dans Creed, spin-off de la saga Rocky. Mais le britannique de 38 ans semble être aujourd'hui arrivé à maturité, après des prestations remarquées dans des films tels que The Dark Knight Rises, Warrior et plus récemment Mad Max. Devenu rapidement un des acteur majeurs de sa génération, je pense honnêtement qu'il a l'étoffe des plus grands. Et cette statuette dorée qui lui est promise le confirmera.

Mon trio gagnant : Tom Hardy (The Revenant), Sylvester Stallone (Creed), Mark Ruffalo (Spotlight)

revenant-tom-hardy

Tom Hardy dans The Revenant (2016)

Meilleure actrice dans un second rôle

Même si mon cœur penche pour Jennifer Jason Leigh, je vais suivre une certaine logique en citant Kate Winslet, primée il y a une semaine à Los Angeles. Plus taillé pour les Oscars qu'un Tarantino, le dernier film Danny Boyle devrait donc permettre à l'actrice de remporter sa deuxième statuette dorée (après sa récompense pour The Reader, en 2009). Attention cependant à Rooney Mara, dont la performance aux côtés de Cate Blanchett dans Carol fut particulièrement remarquée outre-Atlantique en cette fin d'année.

Mon trio gagnant : Kate Winslet (Steve Jobs), Jennifer Jason Leigh (Les 8 Salopards), Rooney Mara (Carol)

kate_winslet

Kate Winslet dans Steve Jobs (2016)

Meilleur scénario original

Ex Machina n'a peut-être pas bouleversé les codes de la science-fiction moderne, mais n'en reste pas moins une des œuvres les plus intéressantes sur l'intelligence artificielle. Son scénario définitivement dans l'air du temps devrait lui permettre de se démarquer assez facilement de ses concurrents... Même si Spielberg est largement à même de venir jouer les trouble-fêtes avec son très réussi Pont des Espions.

Mon trio gagnant : Ex Machina, Le Pont des Espions, Spotlight

ex-machina

Ex Machina - Alex Garland (2015)

Meilleur scénario adapté

J'ai évidemment choisi LA sensation de cette 88e cérémonie : Room, l'histoire poignante d'une mère et de son fils séquestrés depuis près de 7 ans dans un abri de jardin. Réalisé par Lenny Abrahamson (Frank), ce film me paraît un poil plus consistant que la concurrence, et s'affiche donc comme un favori naturel à la victoire finale. Derrière, The Big Short a peut-être une carte à jouer, notamment grâce à un casting plutôt reluisant.

Mon trio gagnant : Room, The Big Short, Carol

room

Room - Lenny Abrahamson (2016)

Meilleur film d'animation

Disney en 2015, Pixar en 2016 ? En effet, je vois mal quelle production pourrait, cette année, aller titiller Vice-Versa. L'originalité d'Anomalisa ou la poésie d'un Souvenirs de Marnie peut-être... Bref, la concurrence semble à mon grand regret plutôt faible, surtout quand on constate que des œuvres telles que Le Garçon et la Bête ou Miss Hokusai ne sont pas nommées.

Mon trio gagnant : Vice-Versa, Souvenirs de Marnie, Anomalisa

vice_versa

Vice-Versa - Pete Docter, Ronnie del Carmen (2015)

Meilleur film en langue étrangère

L'un des choix les plus difficiles, même si Le Fils de Saul, de par sa thématique, me semble bien placé pour rafler la mise (sans mauvais jeux de mots bien sûr). Mais A War, le dernier film de Tobias Lindholm (Hijacking) et Mustang, production franco-turque pourraient bien créer la surprise.

Mon trio gagnant : Le Fils de Saul, A War, Mustang

fils_de_saul

Le Fils de Saul - László Nemes (2015)

Meilleure musique originale

Comment trancher entre deux mythes du septième art ? D'un côté Ennio Morricone, compositeur spécialiste du western spaghetti (Trilogie du Dollar, Il était une fois dans l'Ouest...). Et de l'autre John Williams, compositeur de bandes originales devenues cultes, comme Star Wars, Jurassic Park, Les Dents de la Mer ou encore Indiana Jones. Impossible pour moi de choisir : égalité parfaite. Mention spéciale cependant à Jóhann Jóhannsson pour son travail remarquable et remarqué sur Sicario, l'excellent dernier film de Denis Villeneuve (Prisoners).

Mon trio gagnant : Ennio Morricone (Les 8 Salopards), John Williams (Star Wars 7), Jóhann Jóhannsson (Sicario)

ennio_morricone

Ennio Morricone

Meilleurs décors

J'étais à deux doigts de citer Le Pont des Espions en premier. À deux doigts. Car la nouvelle production made in Spielberg a encore atteint des sommets techniques, notamment quant à la reconstitution d'époque, en tout point parfaite (comme pour Lincoln, récompensé en 2013). Puis je me suis souvenu. Je me suis souvenu à quel point l'univers du dernier George Miller m'avait sidéré. Alors peut-être que ce choix du cœur n'est pas représentatif d'une réalité qui couronnerait Le Pont des Espions le mois prochain. Mais quoiqu'il en soit, Mad Max: Fury Road le mérite amplement.

Mon trio gagnant : Mad Max: Fury Road, Le Pont des Espions, The Revenant

mad_max

Mad Max: Fury Road - George Miller (2015)

Meilleure photographie

Prévu (et déjà réputé) pour être un film d'une rare beauté, The Revenant est, semble-t-il, largement au-dessus du lot. Pourtant, dieu sait que j'ai adoré l'esthétique des 8 Salopards et de Sicario, les deux autres longs-métrages complétant mon trio. Malheureusement, rien ne viendra ébranler la suprématie annoncée du dernier Iñárritu, qui plus est dans cette catégorie...

Mon trio gagnant : The Revenant, Les 8 Salopards, Sicario

revenant

The Revenant - Alejandro González Iñárritu (2016)

Meilleurs effets visuels

Si le septième épisode de la saga n'a pas convaincu les fans scénaristiquement parlant, force est de constater que Le Réveil de la Force se trouve être une véritable claque visuelle, même s'il est considéré pour beaucoup comme un repompage en règle des mécaniques de la trilogie initiale. Cette même trilogie qui, on le rappelle, avait déjà tout raflé dans cette catégorie (Oscar d'Honneur en 1981, Oscar en 1978 et 1984). Est-ce que le film de J.J. Abrams suivra la trace de ses ainés ? Il est fort à parier que oui.

Mon trio gagnant : Star Wars 7, Mad Max: Fury Road, Seul sur Mars

starwars7

Star Wars 7 - J.J. Abrams (2015)

à Propos de Mathieu Huitric

A propos de l'auteur de Cinézine

Je m'intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin au monde du cinéma, peu importe son époque, peu importe son genre. C'est pourquoi je tenterai de vous faire redécouvrir les films m'ayant marqués, que ce soit pour un cadrage, un plan, un dialogue, une phrase, un mot.

  • Page Facebook de Cinézine.fr
  • Compte Twitter de Cinezine.fr

Suivez Cinézine sur Twitter