“Gardez vos amis à côté de vous, mais gardez Cinézine encore plus près.” Le Parrain 2

Votre recherche
Affiche du film A Serbian Film
3.5

Publié le : 21 novembre 2015

Article vu 846 fois

A Serbian Film ()

  • Date de sortie : 10 Décembre 2010
  • Durée : 104 min
  • Par : Srdjan Spasojevic
  • Avec : Srdjan Todorovic, Sergej Trifunovic, Jelena Gavrilovic
  • Genre(s) : -
  • Nationalité(s) : Serbie
Résumé : Milos, un acteur porno sur le déclin, accepte de participer à la réalisation d'un film d'art et essai, dans le but de faire un break et de se remettre les idées en place. Mais ce n'est que bien trop tard qu'il comprendra avoir été embauché pour tourner dans un snuff movie, où la pédophilie et la nécrophilie sont les thèmes principaux...

Warning : le langage adopté pour cette critique un peu spéciale est particulièrement cru. Mais bon, au vu du film abordé, je pense pouvoir me le permettre. Enjoy !

a serbian film

Bon appétit !

Lettre à Srdjan Spasojevic 

Bordel, je ne sais pas vraiment quoi penser de ton film.

Autant j'ai eu envie d'apprécier A Serbian Film pour ce qu'il tente de véhiculer. J'y reviendrai plus tard. Autant cette envie de te faire subir toutes les atrocités que tu nous montres, m'a envahie 1h44 durant. Non mais sérieusement, t'étais sous quoi quand tu bossais ? Parce que si tous les mecs qui prennent la même chose que toi se mettent à réaliser des films, je sens que je vais avoir mal à mon cinéma.

Alors ouais, t'as voulu pousser les limites de l'explicite à son paroxysme, probablement pour dénoncer les limites de l'écran 2.0. Ou un truc du genre. Et c'est clair que depuis une semaine on en voit, des images pas vraiment supportables. Des choses que personnes ne devraient vivre, comme une salle de concert baignée dans le sang. C'était déjà assez difficile de suivre tout ceci de l'extérieur, mais il aura fallu que des vidéos fleurissent... Des vidéos à classer directement dans la catégorie "voyeur". Il faut savoir rester sobre : les témoignages suffisent parfois. T'as visé juste pour le coup.

Cet axe de travail était parfait, et ton scénar' foutrement intéressant. Mais t'as quand même réussi à merder, Srdjan. Bien trop excessif mon gars. T'as pas su avoir le recul nécessaire, et à trop vouloir en faire, tu t'es retrouvé de l'autre côté. Celui des œuvres à dénoncer plutôt que dénonciatrices. Je suis d'ailleurs à peu près certain que les nécrophiles et autres "philistes" non-approuvés n'auront pas trop de mal à se palucher sur ton taf.

Car je pense qu'il y a des extrêmes à ne pas dépasser. Ok, tu veux du subversif, je peux comprendre. Un paquet d’œuvres l'ont fait avant avant toi. Mais du viol de nouveau né, de la sodomie pédophilo-incestuelle, du pompage de membre devant gamine, j'en passe et des meilleures, c'est trop. Beaucoup trop. Mais t'as voulu prouver quoi, au juste ? Que la société contemporaine est d'une barbarie sans nom ? Qu'aujourd'hui, la censure des médias est inexistante, et qu'un gamin de 12 ans peut mater du porno s'il est pas trop débile pour cliquer sur le "non, je n'ai pas 18 ans" ? Que les pédophiles non-assumés peuvent se réunir sur le deep web pour débattre de comment violer un gosse ?

Au fond, ton film n'est probablement qu'un maladroit procès des médias contemporains, où les limites de ce qui peut être vu/montré, ne sont pas clairement établies. C'est d'ailleurs pourquoi je n'ai pas foncièrement détesté A Serbian Film, dans le sens où l'intention y était. T'as tenté, tu t'es lamentablement planté. C'est le jeu. Mais au moins, j'aurai réussi à ne pas dégobiller... Un bon point pour toi.

PS : je suis peut-être tout simplement une petite nature. Et dans ce cas, ton film est un bordel de chef d'oeuvre. Mais en attendant que je m'endurcisse, ça reste quand même un travail infâme. En espérant ne plus jamais revoir un truc du genre.

Bisous, Mathieu.

à Propos de Mathieu Huitric

A propos de l'auteur de Cinézine

Je m'intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin au monde du cinéma, peu importe son époque, peu importe son genre. C'est pourquoi je tenterai de vous faire redécouvrir les films m'ayant marqués, que ce soit pour un cadrage, un plan, un dialogue, une phrase, un mot.

  • Page Facebook de Cinézine.fr
  • Compte Twitter de Cinezine.fr

Suivez Cinézine sur Twitter